L’intelligence émotionnelle : comprendre, cultiver et appliquer

vue d'un cerveau avec espace brillants décrivant l'intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est un grand facteur d’équilibre, tant au plan personnel que professionnel. Contrairement aux idées reçues, les diplômes ainsi que le quotient intellectuel ne permettent pas de prédire le succès, le bonheur ou la joie de vivre. Parmi les facteurs dont dépend la notion d’équilibre dans la vie, le quotient intellectuel représente au mieux 20%, selon Daniel Goleman.

L’aptitude émotionnelle détermine comment tu exploites tes atouts, aptitudes, dons, y compris tes aptitudes intellectuelles.  Alors que le quotient intellectuel est peu modifiable par l’expérience ou l’éducation, les aptitudes émotionnelles s’acquièrent et se développent.  Howard Gardner, succédé par Salovey et Mayer, puis par Goleman, ont démontré qu’il existe un large éventail d’intelligences.  C’est pourquoi aucun test ou examen ne peut évaluer ou mesurer la gamme complète des talents et des capacités fondés sur l’intelligence d’une personne.

Les compétences associées à l’intelligence émotionnelle contribuent non seulement à la qualité de l’expérience au travail mais au développement du sentiment d’efficacité et de bien-être personnel. Ainsi, pour devenir plus émotionnellement intelligent au travail, il importe de développer et intégrer les compétences associées aux cinq axes suivants :

La conscience de soi

C’est la capacité de prendre conscience de tes états intérieurs, préférences, ressources et intuitions.  En fait, celui qui est sourd à ce qu’il ressent est à la merci de ses sentiments.  En reconnaissant tes ressentis et leurs effets, tu apprends à reconnaître tes forces et limites, ce qui nourrit la confiance en soi.

La maîtrise de soi

C’est la capacité à gouverner tes émotions et pulsions et de les adapter aux différentes situations; ce qui inclut parfois la capacité de retarder la satisfaction d’une pulsion afin de miser sur un accomplissement beaucoup plus grand. C’est aussi la capacité de te montrer fiable et honnête; t’acquitter de ton travail de façon responsable; faire preuve de souplesse devant les changements et être à l’aise avec les approches, les idées et les informations nouvelles ou différentes.

La motivation

Regroupe les compétences émotionnelles permettant d’atteindre tes buts, notamment l’effort, l’engagement face à toi-même, face à ton travail, face aux objectifs d’un groupe, d’une entreprise.  C’est aussi ta capacité à faire preuve d’initiative, c’est-à-dire être prêt à saisir les opportunités; ou encore l’aptitude à l’optimisme, comme le fait de poursuivre tes objectifs avec ténacité, malgré les obstacles et les revers.  Les compétences associées à la motivation sont nécessaires à quiconque aspire à développer un projet, lancer une entreprise, promouvoir des idées, un concept…

L’empathie

Il s’agit des compétences en lien avec la compréhension d’autrui, c’est-à-dire la capacité à capter les sentiments et les points de vue des autres et éprouver un intérêt réel pour leurs préoccupations. La passion du service, c’est-à-dire, anticiper, reconnaître et satisfaire les besoins des clients.  La relation d’aide, c’est-à-dire, identifier les besoins et les limites d’autrui et stimuler leurs capacités.  Le sens politique, c’est-à-dire la capacité à déchiffrer les enjeux des groupes et ses relations de pouvoir.

Les personnes empathiques sont plus réceptives aux signaux subtils liés aux besoins et désirs d’autrui.  Ces personnes sont douées pour l’enseignement, la vente, la gestion et les autres métiers où l’intérêt pour autrui est primordial.

La maîtrise des relations humaines

Réunit les compétences visant à persuader; envoyer des messages clairs et convaincants; inspirer et guider des groupes, des personnes; initier ou gérer des changements; négocier et résoudre des conflits; cultiver des relations; travailler avec les autres à des objectifs communs et mobiliser une équipe.  Les personnes qui savent se rendre populaires aiment diriger efficacement leurs relations. On les retrouvent dans toute entreprise fondée sur des rapports constructifs.

L’intelligence émotionnelle est un art d’être. Comme tous les arts, celui-là est très précieux, non seulement pour la qualité de la vie professionnelle, mais aussi pour le développement d’une société responsable et fondamentalement plus humaine. Devenir plus conscient peut indéniablement transformer notre regard sur nous-mêmes et sur les autres.

Si tu recherches des stratégies concrètes pour développer tes compétences émotionnelles pour mieux gérer tes émotions, renforcer tes relations personnelles et professionnelles, et accroître ton bien-être. Découvre le programme que j’ai utilisé en coaching : 40 stratégies efficaces pour optimiser son intelligence émotionnelle.

Le bilan de vie, ça m'intéresse !

Pourquoi je devrais développer mon intelligence émotionnelle?

  1. Conscience de soi : Apprendre à te connaître en profondeur. Identifier tes émotions, réactions et schémas de pensée. Des stratégies peuvent te guider dans l’exploration de ton monde intérieur.
  2. Maîtrise de soi : Développer des techniques pour gérer tes émotions et éviter les réactions impulsives. Ainsi, tu sauras mieux faire face aux défis du quotidien.
  3. Conscience sociale : Comprendre mieux les émotions des autres. Améliorer ton empathie, ta communication et ta capacité à résoudre les conflits.
  4. Maîtrise des relations : Cultiver des relations positives. Apprendre à écouter activement, à exprimer tes besoins et à créer des liens authentiques.

Développer mon intelligence émotionnelle, ça m'intéresse !

 

Pour ceux et celles qui souhaitent suivre une formation sur le sujet, je recommande celle offerte par Estelle Morin à HEC Montréal : L’intelligence émotionnelle : Initiation

Aussi, cette formation sur la présence attentive offerte à l’UQAM est fort pertinente pour bien intégrer l’importance de la conscience de soi, puisque sans elle, impossible de développer les autres compétences associées à l’intelligence émotionnelle.

Enfin, une variété de ressources sont répertoriées sur le site de l’Association pour le développement de la mindfulness.

Un livre pour se découvrir et nourrir la présence à soi

La joie malgré tout renferme différentes thématiques visant à cultiver la joie de s’aimer, d’aimer et miser sur le meilleur de soi. Écrit avec sensibilité, intimité et bienveillance, cet ouvrage vous permettra d’interroger certains aspects de votre vie afin d’en déployer l’essentiel.

error: Le contenu est protégé!!